Publié le 24 Janvier 2011

Jeudi; reprise du pan à dévers avec la fine équipe habituelle. Après avoir noté que ce soir, ben j’allais rien coché, je m’attache donc à regarder la prestation des autres grimpeurs. L’ami Bruno est de la partie et m’a l’air plutôt en forme. Ce grimpeur discret en éternelle reprise se déplace alors sur le pan avec une rare puissance, se permettant même quelques poses de pieds aléatoires, comme pour nous dire tout haut :

 

« Les pieds, c’est pour les mauvais !! »

 

La référence de dévers, Guillaume est complètement mystifiée dans certains passages sur petites prises. Un monde de certitudes s’écroule… Les chips et le soda ne seraient pas l’arme absolue pour serrer les prises comme Chris Sharma… Il existe bel et bien une autre méthode, encore plus efficace… Mais quelle méthode ?? Montagne plaisir se devait de mener l’enquête et percer le secret de Bruno alias Ali Baba.

 

Direction donc, un des temples de l’escalade (et de la picole de qualité) : le sud. Peut-être trouverons-nous là bas quelques indices ?? JB sera notre hôte (de grande qualité) et guide dans ces falaises baignées de soleil, Clara sera chargée de monter les paires dans les voies, Lucie de cocher en moulinette et votre serviteur essayera d’assurer convenablement, fumera des clopes et puis… ben c’est déjà pas mal !

 

P1010390

 

ça coche !

 

Donc, premier jour à Seynes et premier constat : encore éclaté du we précédent… Un peu déçu de ne pas pouvoir profiter de cette si belle falaise, on s’occupe comme on peut. Le soir, enfin une coche, la co-réalisation d’un risotto original. Dimanche, nous filons en direction des dentelles pour un nouveau roustage qui sera un peu plus collectif cette fois ci. Grimpe ultra technique, cotation d’un autre monde (et d’un autre temps)… C’est pas ici qu’on va perfer ! Tant pis, le cadre est enchanteur mais par contre l’enquête n’avance pas d’un iota.

 

P1010396

 

Prototype full options de grimpeur; manque juste... une paire de bras !

 

P1010402

 

Allez un petit portrait N&B

 

P1010406

 

Et puis un autre !


P1010424

 

Sans oublier un petit payasage...

 

Il faut hélas penser au retour, un petit détour dans une cave nous permettra d’affiner notre connaissance du terroir et de ramener quelques souvenirs enivrants de cette région si généreuse. Nous prenons donc la voiture chargés de quelques caisses supplémentaires. Et c’est en feuilletant le topo du coin que je découvre un indice majeur !!

 

ali

 

La news de l'année !

 

L’enquête venait d’être bouclée d’une main de maître : Ali Baba, ton secret et percé !! Reste plus qu’à trouver les 40 gazelles et faire la même chose à Chambé !

Voir les commentaires

Rédigé par Fabrice

Publié dans #grimpe

Repost 0

Publié le 10 Janvier 2011

Il y a fort peu de temps, ça cochait pas mal en goulottes et mixte mais voilà, l'iso est remontée à 2500 m et le printemps semble pointer le bout de son nez... un début janvier. Direction Presles avec Iliana et Lucie pour une voie au soleil et au chaud ! Nous partons dans Lili belle, voie des anges et c'est un très bon choix: escalade de qualité et en T-shirt s'il vous plait !

 

P1040204

 

Grimpe technique, rocher superbe: mais que demande le peuple ??

 

P1040209

 

Lucie en finit avec un 6c fort zoli...

 

P1040222

 

paye tes pieds... (nouveau concept, copyright !)

 

P1040226

 

...Les propriétaires dans le même ordre (on notera que bibi est pas tant mal accompagné ! Va savoir, les lunettes blanches et le gilet de poissonnier y sont peut-être pour quelque chose !)

 

Le lendemain, la météo s'est franchement dégradée, comme les relations avec le voisinage ;). Nous en profitons pour partir à la découverte d'une activité (presque) nouvelle, le pur dry "à la retourne" dans une grotte ou comment se démonter les bras en trois runs. Le dry, c'est cette activité sans complexe et sans concession qui permet aux meilleurs alpinistes du moment d'envoyer des trucs de fous en montagne. Pour le commun des mortels, c'est un amer rappel des lois de la gravité.

 

Pour l'occasion, Jéjé fait péter le matos: une paire de quark ergo si galbés qu'on ne peut les utiliser qu'au delà de la verticale, mais le top reste les pompes de dry: les vieux protos salomon mono pointe avec des flammes dessus!  Plus aucune raison de ne pas cocher. Enfin si, et une bonne: aujourd'hui nous grimpons avec.. le câble: notre corde dont la fluidité transforme automatiquement un reverso en grigri...

 

presles-dry 0123

 

Jéjé dans "le perfo" M7

 

presles-dry 0137

 

Le coin est pourri, c'est archi moche, il pleut, mais on est content !!

 

Départ donc dans un M6 pour se chauffer. Ça donne déjà pas mal sur la fin. Ensuite, on monte d'un cran: le perfo: M7. Beaucoup de plaisir dans cette ligne. Des mouvs de dingue pour une voie pas tant dure. Une belle coche ;)

 

presles-dry 0161

 

Bibi toujours dans le perfo...

 

presles-dry 0171

 

Lucie joue du quark...

 

Ensuite Jérome nous propose un petit tour dans une des ses (co-)créations; IKEA M8/M9. Là, je prendrai un bon gros rateau. Les quarks volent dans tous les sens, ça base à tout va, ça artif, ça couine, les bras sont complètment défaits: IKEA ça démonte!!!

 

presles-dry 0113

 

Une autre planète...

Voir les commentaires

Rédigé par Fabrice

Publié dans #grimpe

Repost 0

Publié le 3 Janvier 2011

Après plusieurs repas gargantuesques, il est temps de vérifier si les bras ou les jambes arrivent toujours à mettre en mouvement des organismes tout engourdis ! De passage dans les Ecrins chez la belle famille, nous profitons de l’occasion pour aller jouer du piochon dans une classique du coin: les Formes du Chaos.

 

vacances-hiver-2010 0050

 

Une belle glace...

 

vacances-hiver-2010 0054

 

... qui commence à devenir raide!

 

Une bonne journée de glace avec des ressauts bien classes, variés : le top ! Le lendemain, sur le retour, un peu de ski au col du Lautaret ou une confirmation des non-conditions en rando en ce moment. C’est donc en station (Sept Laux) que nous irons nous livrer au plaisir de la glisse accompagnés de Maxime. Mauvaise neige et monde, confirmation du côté chiant des stations. Il est maintenant temps de passer aux choses sérieuses ;)

 

Profitant alors d’une motivation assez exceptionnelle, nous projetons de venger le but encaissé il y a peu dans Fantomas. Benjamin sera également de la partie. Pour mettre toutes les chances de notre coté, nous partons dormir au col du lautaret, qui se révèle également être une excellente table ! Une joue de bœuf d’anthologie sera notre principale source d’énergie pour la journée du lendemain. Car de l’énergie, il en faudra pour plier cette approche si longue qui avait repoussé Lucie il y a peu !

 

vacances-hiver-2010 0071

 

Benjamin tout sourire !

 

Cette fois nous choisissons l’option ski et même si les sacs sont plus lourds, ça déroule. Première bonne surprise. Coté fréquentation, c’est pas mal, nous sommes les premiers talonnés par une cordée parisienne : tout va bien. Place maintenant à la glace ! Le premier ressaut devenu pauvre en glace sera le crux ! Le reste déroule et en plus c’est joli ! Nous rentrons un peu fatigués et la nouvelle année sera passée dans les bras de Morphée loin des débauches alcoolisées.

 

vacances-hiver-2010 0074

 

En route vers la dernière longueur de glace: sorbet quatre étoiles!

 

Dimanche, pour finir en beauté, nous allons chercher la belle croix en Belledonne, objectif 3h42, une goulotte présentée comme la plus jolie (et la plus dure) du Ferrouillet. Départ de nuit glauquissime sous la neige et la grisaille. Mais nous savons que là haut, nous trouverons le soleil, source de motivation importante pour venir à bout de l’approche énorme…

 

vacances-hiver-2010 0091

 

Le crux théorique: rando aujourd'hui...

 

Le bouchon de neige présenté comme le crux en M5 du type "combat de rue" est plié en deux secondes : bonnes conditions. J’en profite alors pour tirer à droite un peu trop tôt pour une variante typique du massif : pas extrême mais délicate, engagée et technique ! Je suis content de faire un bon relai pour assurer le reste de l’équipe. Aujourd’hui, ça pitonne sec ! Un peu de mixte plus tard, nous débouchons sur l’arête faitière à la rencontre du soleil : bonheur total avec une vue à couper le souffle et une mer de nuage majeure. Ce coin de Belledonne est vraiment fantastique.  A noter la boulette de Lucie qui en profitera pour perdre un brin de corde à la descente. Finalement des vacances au top que j'avais pourtant rêvées sous d'autres latitudes.

 

vacances-hiver-2010 0102

 

Sortie au sommet: mer de nuages et archipel belledonien...

Voir les commentaires

Rédigé par Fabrice

Publié dans #montagne

Repost 0