Publié le 13 Février 2012

Voulant profiter des conditions de glace tout à fait exceptionnelles à basse altitude, nous partons avec Greg et Marco vers la Chartreuse (très) profonde pour visiter un canyon sauvage de 250 m en 4/5 selon le topo. Parfait pour une remise à niveau en tête. Mais à la lecture de la carte et plus particulièrement des courbes de niveau, on sent le truc plutôt plat de chez plat et court de chez court. Après quelques errances dans la forêt, on trouve le premier rappel …

 

2012-02-11 11.16.09

 

Glace & Canyon, en même temps !!

 

Au final, seulement deux ressauts significatifs mais une longueur amusante avec un départ les pieds dans le Guiers. Ensuite, on tire un joli 50 mètres où nous jouerons un petit moment en faisant tourner le matos. Allez, quelques considérations matérialistes néanmoins fort utiles : les nomics vous font clairement entrer dans une autre dimension et les G14 en mono (contrairement aux darts), c’est vraiment de la grosse daube !!

 

2012-02-11 11.54.40

 

Un beau ressaut au milieu de nul part ...

 

Dimanche, on tente un petit coup de poker dans prestige ice car la belle est rentrée en bonnes condis sur c2c. Montmin vers 9h. Check !! Trois traces de pas dans la neige fraiche, c’est bon signe. Arrivés au pied de la bête, confirmation : une seule cordée devant, c’est parti ! Greg attaque par un premier ressaut fort raide à froid puis c’est mon tour pour une longueur de transition en carton. En grand prince l’ami, me laisse la suivante. Tapis ! En théorie, c’est ma difficulté max mais ça a pas l’air mutant ce 5 …

 

2012-02-12 09.53.11

 

Inratable ...

 

2012-02-12 11.32.42

 

Une proie facile, exposée aux affres de la gravité ...

 

En effet la glace propose toujours cette dangereuse illusion d’optique qui vu d’en bas vous dit que c’est plat mais quelques minutes plus tard, le retour de bâton se fait en général sentir lorsque pendu à vos excroissances métalliques, vous constatez en regardant la toujours trop lointaine dernière broche que c’est bien vertical !

 

2012-02-12 11.54.14

 

Ice climbing baby !!

 

2012-02-12 11.53.48

 

Pendant que bibi est au relai au soleil, Greg se caille mais chut ;)

 

2012-02-12 12.10.09

 

Toujours dans le vif du sujet ...

 

Pourtant, la glace sorbet, un petit rayon de soleil et quelques mots échangés avec Maitre Tardivel humaniseront une des plus belles longueurs que j’ai eu l’occasion de parcourir dans ma piètre et courte carrière de glaciériste. Néanmoins, la fête sera un peu gâchée par un premier rappel récalcitrant qui nous a bien fait croire que nous finirions la descente en hélico mais c’est sans compter la puissance et l’ingéniosité des protagonistes ;) Un petit passage à la maternité d’Annecy pour constater chez les uns, les changements en préparation chez les autres …

Voir les commentaires

Rédigé par Fabrice

Publié dans #montagne

Repost 0

Publié le 6 Février 2012

Après cette bonne journée de baston, place maintenant au ski plaisir. C’est parti pour les Bauges et la station de Seythenex afin de profiter d’un ratio D+/D- tout à fait intéressant (sauf peut être pour les collants pipettes) à savoir 1000 m de montée donne 2000 m de descente : dernière démarque, tout à 50 % !!

 

seythenex 0613

 

Une rude journée en perspective ...

 

seythenex 0624

 

Allez chauffe !!

 

Une fois n’est pas coutume, j’ammène (et je sors) l’APN (et pas des moindres, le 7d). A partir de maintenant, Lucie, je te conseille sincèrement de ne pas lire la suite, ni de regarder les photos d’ailleurs. Vraiment une journée de rêve ! Les trois descentes seront avalées en mode grandes courbes et nous vérifierons un des préceptes de feu Marco Siffredi à savoir :

« Dans la poudreuse, on est tous champions du monde. »

 

seythenex 0634

 

JJ "Vallençant" exhibe une cagoule absolument 80's !!

 

seythenex 0683

 

C'est pas tout ça mais faut remonter : aujourd'hui Sisyphe assume sa condition avec plaisir ;)

 

seythenex 0636

 

Comme c'est mignon !!

 

Après une ultime remontée, on retire les peaux une bonne fois pour toutes avant de s’envoyer 1000 mètres de poudre parfaite : de la colombienne pure à 100%, vraiment une bande de junkys je vous le dis. Il est des journées rares comme celle-ci que même un Alzheimer aurait du mal à vous faire oublier. Vivement une bonne session de croûte pour remettre les pendules l’heure.

 

seythenex 0676

 

Ju raïde ...

Voir les commentaires

Rédigé par Fabrice

Publié dans #ski

Repost 0

Publié le 6 Février 2012

Ce matin en prenant la route sous le mauvais, je me dis qu’on va finalement aller tâter du glaçon à la Grave pour une petite journée. Jérôme est pourtant motivé pour voir là haut ce que ça dit. Direction Chamrousse et le sorbier fondu. Pour commencer, nous profitons de la benne qui nous extrait sans efforts de la crasse.

 

P1070937

 

Un coin sauvage de Belledonne, un de plus !

 

On pinaille pas mal à l’approche et vers 11h30, nous finissons enfin par trouver le bon couloir de descente non sans avoir essayé de trouer quelques corniches au passage. Après avoir raïdé ce dernier en grosses (dément !), nous voilà au pied des hostilités. La voie n’est pas vraiment en conditions : pas un pet de glace, neige posée sur le rocher synonyme d’une bonne séance de dry belledonnien. C’est nettement moins dévers qu’à l’usine mais y a pas les trous pour les pieds ;)

Bon an mal an, nous progressons mais les attentes aux relais sont vraiment longues, il doit faire moins 25°C dans ce frigo. Si Jérôme s’est mis un bon combat dans L1, j’aurai le mien dans L4. Départ, premiers pas, une grosse envie de faire demi-tour et c’est parti pour le combat de l’année : neige inconsistante, rocher douteux : c’est le taquet complet, suis pas loin du vol dans certains rétas vicieux mais bon, ça se protège relativement bien ce chantier …

Il est clair que dans ces conditions, la promenade prévue initialement se transforme en méchante baston car nous passons un temps infini dans ces longueurs. Pourtant pas moyen d’aller plus vite car c’est tellement délicat qu’il faut blinder de protec’ sous peine de s’exposer à une longue et brutale sanction newtonienne.

 

P1070940

 

Le dur est derrière nous ... On ressort l'apn ;)

 

P1070945

 

Allez, une dernière pour la route ;)

 

La suite se calme enfin et dans une superbe ambiance sur fond de montagnes rosées, nous rejoignons l’arête facile et le sommet à la tombée de la nuit. Après une pause aux skis, nous filons vers la station à tâtons dans ce brouillard glacial. La quiche laissée dans la tuture a gelé. Bref, une bonne journée !

Voir les commentaires

Rédigé par Fabrice

Publié dans #montagne

Repost 0