100 12 0

Publié le 6 Novembre 2009

Voici un titre peu évocateur! Ne laissons pas planer le suspens plus longtemps... En effet, depuis le retour de Mada, les fidèles lecteurs du blog le plus regardé de la communauté chambérienne restent sur leur faim. Un retour mi septembre et peu d'activité sur le site malgré un été indien si délicieux... Bibi aurait-il arrêté la grimpe après avoir découvert le site d'Allèves dans les Bauges? Le contraste entre les îles paradisiaques et la grimpe en Haute Savoie fût il est vrai, difficile à digérer!

100: La barre des 100 grandes voies sportives est dépassée! Le clan webmontagne rit aux éclats! Mais bon, avec un nombre de jours de temps libre égal à ses jours de travail, le match est inégal! Le potentiel est moins important, quoi que le clan fixien targue qu'il suffit de travailler la nuit pour grimper le jour! Le gang des pantoufles n'est pas prêt de lacher ses nuits de rêves: vive la grimpe plaisir! N'empêche, il s'agit d'un tournant dans  la pratique, moins de montagne, plus de grimpe dure.

12: C'est le nombre de grandes voies parcourues cet automne, un bon score en 1 mois et demi! Une très belle arrière saison avec quelques voies majeures et trois coups de coeur:

Cancer à Presles: Une belle rouste. Et oui, après un mois au pays des 7b en solde, les 7a de Presles remettent les pendules à l'heure. Tant pis pour l'enchainement, on est heureux, les bras cramés!

L'ange en décomposition dans le Verdon: trois longeurs 100 m. Un 6c, un 7a et un 6a. Sur le papier ça casse pas des briques mais quelle grimpe! Deux longueurs majeures d'engagement, d'homogénéité, de variété, d'ambiance... Une petite appréhension au départ, une certaine détermination pour en venir à bout, un grand plaisir à en reparler, une bière à la main...


Au début du 7a, avant les hostilités...

Vade retro Satanas à la Maladière: Un site qui en repousse plus d'un avec une autoroute pas très loin. Une visite s'impose tout de même car Piola en dit plus que du bien! Au final, une voie magnifique. Un rocher certes un peu douteux dans le bas, compensé par un final époustouflant!


Iliana aux commandes de la cordée!

0: C'est le temps à ne rien faire et le nombre de grasse mat' depuis le retour de voyage. Un travail de plus en plus prenant, des soirées, des we dans les calanques de folie. Bref, un été indien qui a fillé à une vitesse ahurissante. Déjà l'hiver; encore des voyages, le ski. Pourquoi les bons moments passent si vite?


La saison est (presque) finie...

Rédigé par Fabrice

Publié dans #grimpe

Repost 0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article

nico 18/01/2010 08:59


Bon, l'automne est fini maintenant... a quand des photos de tee shirt, de soleil et de moustiquaires??


Fabrice 18/01/2010 18:35


j'arrive ;)


L'américain 12/11/2009 03:54


Pas mal mais peux mieux faire en prenant plus de RTT ;-)