Australia ou la rouste calcaire !

Publié le 10 Septembre 2012

Petite RTT avec Gaëtan, grimpeur de haut niveau. On se demande bien ce qu’il vient faire sur montagne plaisir ; temple du ED-. Pourtant, le garçon n’est pas en convalescence, ses deux bras ne sont pas cassés, il semble même plutôt affuté (je cite : « J’en avais assez de faire des grandes voies calcaire trop techniques, envie de faire quelque chose qui “déroule”. Pour ça, le granit c’est pas mal, les fissures, ce n’est pas trop compliqué… » en parlant du trésor de Romain au Grand cap' 8a+, s'il vous plait !). Bref, un univers sépare donc les deux grimpeurs … Ou alors, bibi aurait muté ??? Pas vraiment, non …

 

Comme toujours dans la vie, il va falloir faire des compromis. Quelques longueurs dans le 7 pour Gaëtan et quelques longueurs dans le 6 pour votre serviteur. Histoire de faire taire les mauvaises langues bien pendues en maintenant l’illusion d’une escalade réversible.

 

2012-09-07 18-01-14 HDR

 

La dalle vue de loin, on voit pas les prises, dedans c'est pareil ;)

 

En recherchant un projet, je me fais zizir, je tape un peu, voir beaucoup trop haut (un peu comme Gégène quoi). Le choix est finalement arrêté sur Australia à la tournette. Un choix à la non logique implacable peu avant le trip gréco-déversant, car la voie est typée dalle. Parfait donc pour ne pas travailler sa rési et également parfait pour ne pas travailler tout court.

 

P1020438

 

Approaching the famous slab ...

 

Mais il fallait bien rendre visite un jour à cette paroi mythique du casset. La marche d’approche c'est-à-dire les premières longueurs est très agréable (mise à part l1 qui pique un peu). Ensuite, on se retrouve au pied du mur. Annoncée 7a dans le piola, c’était prenable. Cotée à 7b dans le mussat, là ça devient de la science fiction :

 

« Monsieur Spock, envoyez Monsieur Claudon dans le 7b en dalle surengagée !! »

 

P1020441

 

Dément mais que ce que c'est dur !!

 

Personne n’y croit ! Effectivement, en voyant Gaëtan souffler un peu dans cette longueur, je vois s’envoler les derniers espoirs d’enchainement. Effectivement, c’était ABO. La suite est annoncée en 6c+ sur camptocamp. J’y vais un peu à reculons, je ne suis pas dans un grand jour. Y a pas à dire, on se sent vivre dans ce 6c+, ça engage. A tous les points, c’est le même refrain :

 

« Je vais aller voir … »

Deux mètres au dessus du point

« Tu veux pas y aller ?? »

Trois mètres au dessus

« Putain, ça engage !! »

Quatre mètres au dessus

« Putain, mais je vais mourir ! »

 

P1020444

 

Putain, moi aussi, je fais péter le t-shirt !!

 

Les deux dernières longueurs nous mènent pile au sommet. Les lumières changent, l’automne semble s’installer doucement sur l’Alpe.

Rédigé par Fabrice

Publié dans #grimpe

Repost 0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article

Benj 11/09/2012 14:05

Une MAJ de haute qualité ! Merci.

Hormis cette dernière phrase sortie de nul part :

"Les lumières changent, l’automne semble s’installer doucement sur l’Alpe..."

T'as fumé ou quoi ?

Fabrice 11/09/2012 14:20



Putain, c'est mon coté poète qu'est ce que tu veux, on ne se refait pas !



François Damiens 11/09/2012 09:36

T'es tendue comme une crampe...Si t'es tendue...Si je te dis t'es tendue, t'es tendue !! C'est pas à toi de dire je ne suis pas tendue !! Je te dis t'es tendue Natacha c'est tout ! Alors tu me dis
oui Claudy, c'est vrai je suis tendue, je ne suis pas à mon aise.