Better than nothing

Publié le 3 Novembre 2011

Le Yosemite : un vieux rêve et un rendez-vous raté, il y a cinq ans avec le groupe espoir. Depuis, pas mal d’eau a coulé sous les ponts et le bonhomme a posé du camalot en quantité. C’est donc avec Greg et Lucie que je pars rendre visite au granit le plus célèbre du monde avec comme objectif principal le half dome (sans déconner !!).

 

A San Francisco, on prend tout de suite le pouls de la démesure américaine, autoroutes en ville, voitures (et gens) énormes, bouffe limite comestible ;) Bienvenue au pays de l’oncle Sam. Une fois la voiture récupérée, nous partons illico pour le yos où il n’est vraiment pas facile de crécher. Mais bon, une tempête nous chasse provisoirement. Première vision du half dome et d’el cap : c’est fat !

 

P1010502

 

Ben voilà, on y est, y a plus qu'à !!

 

Pendant que la neige tombe, nous faisons un petit tour à Séquoia Park et Kings Canyon. Deux belles journées mais j’avoue avoir plus envie de grimper que de faire de la botanique. Il me semble difficile de construire une phrase sans « Putain, j’irais bien grimper au half dome », au grand désarroi de mes acolytes.

 

P1020090

 

J'ai trouvé un nouveau taf au marketing chez La Sportiva ... On tente ??

 

Trois jours plus tard, le santa fé est de retour au temple du big wall. Le premier siège consiste à faire la queue devant la cabane du ranger pour avoir une place à camp 4, un exercice douloureux à cinq heure du mat lorsqu’il gèle. Le soleil refait enfin son apparition et nous en profitons pour prendre la température dans serenity crack. Une belle voie où l’on ne se fait pas trop secouer.

 

usa 0751

 

C'est parti !!

 

P1010591

 

Punaise, c'est juste dément !!

 

usa 0775

 

5.10a = 6a = combat

 

Encore un peu fatigués, on essaye le lendemain un petit secteur aux cotes lunaires. Deux 5.9 d’anthologie mais tout à fait terribles. Manquant un peu de matos, je me prends le combat du séjour dans une fissure verticale de 35 mètres. J’en sors en tremblant… Quelle claque !!

 

usa 0805

 

J'engage, les bras brûlent, 40 minutes de sport ...

 

Allez, on va chercher un peu de réconfort dans une voie plus tranquille : une tentative à Tuolumne Meadows avec le Fairview dome. La face est malheureusement en conditions pour le mixte écossais. Pourtant, le coin est superbe mais je commence à être dépité. Nous passerons ensuite l’après midi sur une falaise facile aux cotes aimables.

 

Le lendemain, le temps est maussade, on choisit donc une voie courte qui rappelle vite : Pillar of frenzy. Les trois premières longueurs sont splendides, c’est un véritable régal mais la pluie nous oblige à une retraite forcée. Trois longueurs, c’est un peu la hauteur max accomplie depuis le début : un comble pour un séjour au pays du big wall. De retour à camp 4, Marc, un américain super sympa compatit, prend du recul :

 

" You are in Yosemite, it’s better than nothing …

… better than nothing "

 

Mes camarades semblent supporter un peu mieux que moi cette frustration. Il pleut de plus belle … le vin californien coule aussi à flot ;)

 

Encore une petite voie pour attendre que ça sèche, demain on monte enfin au bivouac. Même si un ranger complètement débile nous interdit une première fois le permis car il y aurait déjà trois personnes, nous obtenons finalement le précieux sésame grâce à une collègue plus compréhensive et moins à cheval sur les règles. Pour le pays de la liberté, on aurait aimé plus de souplesse !! Mais le Yosemite est il est vrai victime de son succès.

 

Au pied de la face, la citadelle semble résolument imprenable. De plus, un bourdonnement sourd inexpliqué apporte à ce lieu une ambiance quasi religieuse. Il s’avéra par la suite que ce sont de simples mouches à l’origine de tout ce vacarme !

 

Le lendemain, vers 6h30 heures, nous remontons nos cordes placées la veille. Je commence par une longueur d’artif qui met bien dans le bain, ensuite ça déroule plus ou moins, avec de la grimpe pas trop soutenue. Par un petit crochet à droite, nous revenons dans la face proprement dite et cela se corse nettement. Les cheminées grimpent fort et engagent pas mal. Nous puisons dans nos ressources pour venir à bout de ces 17 premières longueurs car rien n’est donné ici. Vers 18h, Greg m’accueille enfin à sandy ledge. Plat de pâte / eau, il s’agit de recharger les batteries car nous sommes relativement rétamés.

 

P1010645

 

Tout est majeur ici ...

 

P1010644

 

Les redoutables cheminées ...

 

Soudain, un bruit sourd crève le silence, on croit d’abord à une chute de pierre mais il s’agit en fait d’une première wing suit qui nous offre un spectacle à couper le souffle, puis une deuxième et c’est le retour au calme. Coucher de soleil incroyable et nuit bien accrochée sur notre banquette perchée là-haut sur la montagne. Le lendemain, on voudrait sortir vite mais trois longueurs d’artif pénible nous séparent de la fin des difficultés. Puis vient enfin Thanks god ledge, un peu d’A0, un 5.7 et c’est le sommet : mémorable. Une forte émotion, comme à chaque grande course pour une expérience assez unique et la confirmation que le nose doit être une entreprise fort longue. Grimper, hisser le sac : un exercice physique, presque un travail ! Certains ne me contrediront pas ;)

 

P1010661

 

Le matelas est un peu ferme mais on échangerait notre place pour rien au monde ...

 

P1010664

 

Artif physique : il faut tenir bon !!

 

P1010673

 

Enfin : did it ... Happy !!

 

usa 0866

 

Pendant ce temps, Lucie nous montre ces talents de photographe ... Y a pas à dire, ça claque !!

 

Libéré d’une (inutile) pression, je profite enfin pleinement du voyage. Death valley nous proposera de grands espaces arides, des soirées la tête dans les étoiles... et dans la piscine : un bon moment sans trop de monde. Red rocks, un grès parfait, Vegas, de la viande en très grande quantité et beaucoup de lumière. Et puis encore SF et puis … au boulot maintenant !!

 

P1020177

 

Death Valley ...

 

P1020231

 

Des lieux résolument plein de charme ...

 

usa 0923

 

Easy climbing !!

 

usa 0938

 

Fin de trip ... Sniff ...

 

P1010790

 

Le Golden Gate ... c'est plus sympa que la fourrière et surtout, ça coûte moins cher !!

 

P1020278

 

San Fransisco down town !!

Rédigé par Fabrice

Publié dans #voyage

Repost 0
Commenter cet article

iliana 07/11/2011 13:48


Yes! Yes!
Super les amis!


Alf 05/11/2011 12:19


Putain !!! T'as explosé le crédit photo !
Encore quelques unes et tu seras plus obligé de nous raconter ta vie à chaque sortie ;-)


Fabrice 06/11/2011 18:16



20 tofs pour 3 semaines, on est encore bien loin de certains sites ;)



Le futur Jean Therme 04/11/2011 15:38


Heureusement qu'il y en a qui bossent... ;-)


RX spirit 04/11/2011 14:45


la vidéo ! la vidéo ! la vidéo !


Guillaume 03/11/2011 21:39


Ah la maj américaine ! Un projet, une réalisation, un soulagement ! Putain c'est intense ce que tu te mets comme pression mec ;-) Va falloir limiter l'engagement pour les prochains voyages si on ne
veut pas passer du temps à déprimer en buvant du vin ! Heureusement que les week-end en France, rime plus avec plaisir immédiat car "no stress" et "no objectif" précis :-)

En tout cas belle motiv et un "paye ta gueule" en haut du Half Dome de très très bonne facture !


Fabrice 06/11/2011 18:17



Et oui, les projets ... Mais vu que le prochain gros rock trip aura lieu en 2025 ...