Blitzkrieg dans le sud

Publié le 23 Septembre 2012

Ça partait pourtant mal avec de sombres histoires de plomberies. Après l’instant glamour et sa tristifiante mais néanmoins très calorique pizza merguez au carrouf de Meylan, on attaque enfin la route pour la Mecque de la grimpe : le verdoun’ !!

 

P1020446

 

Le soleil vient de se lever ... Gégène râle déjà !

 

P1090208

 

L1 lève les doutes: ce sera classe !

 

Attaque par tandem pour l’évidence, qui propose une sympathique escalade variée avec un 6c en fissure plutôt grimpant. Le reste, RAS, ça déroule au frais et c’est classe ! Petite douche et bière au berling’ et feu ensuite pour le teillon. Bien callé au parking, sous la face, on boit du rouge sans penser un instant au combat qui se déroulera demain, la faute à un nimp’ topo c2c. Finalement, c’est pas plus mal et après une bonne nuit, j’attaque L1 pas bien réveillé. Tout se met en place très rapidement, dès les premiers mètres …

 

… C’est engagé, raide, dur : un bon 45 minutes pour faire 35 mètres. Une rapidité de couenneu mais à ma décharge, ça protège pas tout les mètres, et le rocher est douteux. Gégène me fait alors rapidement comprendre que je vais rester devant : sans déconner ! (non, je ne compterai pas le 4 sup de transition de 15 mètres équipé sur spits).

 

P1090228

 

On fait pas les malins ...

 

Les longueurs qui suivent sont variées et peu équipées, le top mais c’est long ! 6 heures qu’on est là dedans ; commènce à sèntir la fatigue. Allez courage, encore un 6b et le dur sera derrière. Pourtant précautionneux, je sers un peu trop une prise de main qui explose sous la pression, putain, je sens plus ma force ! Retenu par un micro friend, je me prends un petit base sanctionné par le cri de poule habituel.

 

P1090234

 

Summit !! Putain, superbe relai en arrière plan ;)

 

Ça calme mais je suis satisfait de ma façon de grimper en TA : dès que je peux, je bétonne quitte à grimper un peu moins vite. Je repars donc et termine par une sortie en surplomb dangereuse. On aurait du regarder le topo à deux fois. Bleue et E3 en TA dans le mussat’, ça veut dire que ça ne fait pas rire. Veni vidi vici (mais pas randonni du tout ;)

 

P1090238

 

Y+Z; de l'ampleur et de la raideur !!

Rédigé par Fabrice

Publié dans #grimpe

Repost 0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article

Pedro 23/09/2012 19:57

"Retenu par un micro friend, je me prends un petit base sanctionné par le cri de poule habituel."
Trop LOL tes textes Claudon :-)