Presles forever !!

Publié le 16 Février 2011

Encore pas tout à fait remis de la goulotte de la veille, il faut déjà penser au we et tirer des plans sur la comète. Allez, deux jours à Presles avec Nico et Iliana et un départ pas trop tôt finissent de me convaincre. Dans la voiture, on peine à converger sur une voie… Etrange car deux éminents consultants en prise de décisions participent au débat. C’est finalement à 11H30, qu’on se pointe sur le parking a peu près décidés.

 

Nous partons dans le droit chemin. Une fort belle voie, on reconnait aisément la patte Béatrix : équipement juste, grimpe superbe et exigeante, homogénéité de l’ensemble : une réussite. Nous débouchons sur le plateau vers 5h30, bien contents de ce tracé… Une bonne chose de faite ! Mais au fait, on dort où ce soir ??

 

P1040364

 

7b ou bricolage ?? On choisit le bricolage ;)

 

P1040351

 

El Guide concentré sur cette dalle en 8b (l'abus de penchage est dangereux pour la santé)

 

Un peu à la rue, on passe chez Bernard Gravier pour chercher des numéros de téléphone. Comme tout le monde est complet (y compris son gite), nous restons finalement dormir carrément chez lui: un sacré sens de l’hospitalité ! Entre jeux sur un circuit de voitures avec son fils, vidéos de wingsuit du voisin, et matage de photos, nous passons une super soirée… On reviendra !

 

P1010443

 

C'est encore noël !!

 

Le lendemain nous changeons de style, d’ambiance pour le pilier de choranche. Une très belle classique à parcourir absolument pour les amoureux des voies classico-fissureuses. La descente de la rampe tient ses promesses… J’aime pas ça ! Heureusement que l’ami Bernard nous a prêté un gant pour ne pas trop s’esquinter les mains !

 

P1010449

 

Iliana attaque...

 

Arrivés au pied du pilier, on se sent un peu assommé par l’ampleur de cette paroi rouge : grosse grosse face. La répartition des rôles est exemplaire : on coupe la poire en trois, Iliana commence, j’assurerai le milieu et Nicolas la finition. Le moins que l’on puisse dire, c’est que ces fissures réveillent. Le cheminement est varié, raide, on pose quelques coinceurs par ci par là ; j’adore !

 

P1010454

 

... Une belle série de fissures

 

P1040409

 

La souplesse de Jean Claude Van Damme ...

 

P1040414

 

... le style en plus ;)

 

P1010462

 

Fin de voie paisible....

 

Retour  tranquille à Chambé pour un démontage de pizzas en règle. Encore un we au top !

Rédigé par Fabrice

Publié dans #grimpe

Repost 0
Commenter cet article

Auré 17/02/2011 23:32


Dément ce doublé!


Beney 17/02/2011 08:30


C'est moins beau que "douceur de vivre", mais ça a l'air pas mal quand même !