Schweiz Extrem’

Publié le 20 Juillet 2013

Une envie de dolomite, vite recadrée par une météo peu engageante. C’est donc sans plans ni grandes ambitions que le berling’ s’arrache de la chaleur chambérienne vers la Suisse et ses alpages bien mieux tondus que le jardin du manoir. Pit stop rösti / saucisses et nous filons illico grimper en face nord des gast’ pour une voie estampillée Rémy. J’espère que ça sera pas comme au foot ! Déjà qu’ils nous mettent la pipile à l’extérieur alors à domicile … GiedRé, notre supportrice aurait chanté :

 

« Rémy, Rémy, on t’en … !! »

 

Deux rééquipements dans le topo semblent calmer le jeu. Mais un rééquipement des Rémy’s Brothers, ça peut être subtil … L1 tout va bien, L2, ça commence à s’aérer (l’entrainement psychologique d’alcooltest est ici appréciable). Puis sous L4, c’est la claque : rien qu’à voir la tête du Gégène, je sais qu’il va falloir s’employer … Equipement à l’ancienne, fort loin mais une double fissure d’anthologie qui se termine sur un pilier plein gaz. Enjoy !!

Schweiz Extrem’
Schweiz Extrem’Schweiz Extrem’Schweiz Extrem’

La voie du lendemain laisse un goût mitigé : peu d’ambiance, équipement aseptisé mais une envolée finale qui sauve les meubles. Après cette balade, direction l’envers du massif pour varapper dans l’aéroplane blindé. Je suis impressionné par ce court mur. Si les trois premiers points me semblent correctement espacés, une chute sous le quatrième et c’est presque le retour au sol (un petit peu de pression pour les suivants). Bref ça me rappelle trilio : obligatoire, dur et un chouïa expo, et de plus à la chauffe (Tu la sens la pression Guillaume ?)

Mais la magie opère : rocher de rêve et grimpe fabuleuse, je me mets dedans rapidement et grimpe à 100% (voir plus). Oubliée la peur du vol, la pression de la coche ou de l’échec, seul le mouvement compte, l’escalade m’absorbe alors totalement. Cette sensation est vraiment grisante. Rarement ressentie à un tel niveau, c’est l’opium du grimpeur : lorsqu’il devient animal, instinctif et sans émotion …

Désolé lecteur pour ce couplet qui t’aura rappelé à coup sûr certains touchages philosophico-lyriques de Sieur Dumarest ! Donc pas très long au final ce truc : cinq longueurs mais trois 7a, un 6c+ et un 6b sup. Bref une sorte de Zauberberg suisse avec un petit goût de wenden light. A visiter absolument donc.

Schweiz Extrem’Schweiz Extrem’
Schweiz Extrem’Schweiz Extrem’

Fin de la partie calcaire, direction la Suisse et le granit fauve du clocher du portalet. Cette Dibona Suisse est dans les cartons depuis quelques années. En plus, elle permet de scorer 63 points dans le Rébuff’ pour une journée fluide et parfaite. De retour à la voiture, une bonne bière à jeun et c’est le drame : les bières s’enchainent et on est rapidement rond comme des queues de pelle ;)

On amorce alors le retour vers Cham’. Une météo bien mais potentiellement électrique nous chasse vers les aiguilles rouges et le belvédère. Mais l’approche nous sera fatale car voulant optimiser sans faire le grand tour, nous errons à la recherche du fameux couloir dans des pentes herbeuses/foireuses à 60°, mon terrain de prédilection. Le but est déclaré, nous partons pour la tour des crochues, proche mais moche. Putain je crois que c’est pire que le Peney … la vue en plus !

Schweiz Extrem’Schweiz Extrem’
Schweiz Extrem’Schweiz Extrem’
Schweiz Extrem’Schweiz Extrem’Schweiz Extrem’

Dernière soirée, sous l’orage, les tournedos sont avalés de justesse. GiedRé et son sens de la poésie, son optimisme, la pluie et c’est la triste attitude. La dynamique est cassée. Ce dernier jour de grimpe, nous le passerons au Brévent pour une voie qui est censée grimper un peu.

Nous aurons même l’honneur de parcourir la fin de Babylone avec Serge Casteran, un grimpeur pyrénéen peu connu mais diablement efficace. Affuté et affublé d’une casquette par pierre, Il se déplace sur le rocher avec une facilité déconcertante. Quand on connait quelques-unes de ses réalisations en solo on comprend mieux. Et ouais, pas besoin de lunettes blanches ou de goretex à 400 balles, même avec une polaire décath’ du rayon chasse, ils ont la classe ces guidos. Mais revenons à nos moutons : faut quand même avouer que c’est scandaleusement surcoté ce truc mais c’est joli. Du coup, on force pas trop et comme le cumulus au-dessus de nos têtes à tendance à noircir à vitesse grand v, on est content de sortir rapidement. Une semaine, ça passe vite, même s’il parait que c’est un peu long …

Schweiz Extrem’
Schweiz Extrem’

Rédigé par Fabrice

Repost 0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article

clopinus fixus 22/07/2013 14:15

Ben moi je pisse pas loin du tout, mais ça donne envie d'y aller! Dure à midi la photo des tournedos, putain... MP+Gegene = Montagne Bonne Bouffe!
big up pour la dernière photale qui aurait largement sa place sur un site d'Alpiniste ;-)

clopinus fixus 22/07/2013 14:11

Ben moi je pisse pas loin du tout, mais ça donne envie d'y aller! surtout les tournedos ;-)
Dommage pour le finish dans babylone (pas si pire!): 1er de corvée et ex libris sont vraiment belles pour le coup. Big up pourb la dernière photale qui aurait largement sa place sur un site d'Alpiniste ;-)

Guillaume 22/07/2013 09:41

Putain ! Double maj sur MP !!!

Hier en rentrant de notre petit week-end dans les Gastlosen avec Clara cela m'a bien fait rire de lire : "Tu la sens la pression Guillaume ?" concernant la voie "Aéroplane Blindé"... Une voie majeure bien que courte... J'ai pu tout enchainer grâce à Clara ayant fait les trois 7a en tête ! Réversible intelligent mais je me suis quand même frappé à froid L1 d’anthologie ;-)

Guillaume 22/07/2013 11:14

En relisant mon com, c'est clair que ça ne fait pas rire ! Non j'étais juste putain de content d'avoir enchainé cette voie vraiment classe. Gegene m'avait mis la pression avec des 6b+ mutant et des pas engagés... Elle est plutôt bien équipée, sauf au départ entre le 2ème et 3ème points... En plus loin de moi de jouer à qui pisse le plus loin vu que j'étais en second pour les longueurs dures :-) Allez restons zen et reprenons un peu d'herbe d'alpages des Gastlosen, un spot bien dément !

Jeremy 22/07/2013 10:41

Enchaîne telle ou telle voie, je joue pas... par contre à qui pisse le plus loin, ça me tente.

Fabrice 22/07/2013 10:36

Putain, la prochaine fois, je remettrai des smileys car j'ai l'impression que le second degré n'est plus vraiment compris. Loin de moi, l'idée de jouer à qui pisse le plus loin / enchaine telle ou telle voie.

Jeremy 20/07/2013 16:26

Ça c'est de la maj qui claque !