Old school climbing !!

Publié le 8 Juillet 2014

Quatre jours avec le suisse et un cahier des charges plutôt pas facile à gérer : une cheville en carton du côté de Chambé, un bras en mousse vers Annemasse et des ambitions alpestres malmenées par une météo à la con. Qu’est-ce qu’on fout alors, une belote ?? Nan, les deux chefs de projets en ont vu d’autres ! Réunion de crise : réactivité, synergie, bière et hop, en route vers le diois !

La matinale de France Inter est chargée de me tenir éveillé pendant que l’helvète roupille. Le flan médiatique autour de L’interview de Sarko m’horripile assez rapidement. Je constate alors qu’il me reste encore pas mal de chemin avant de devenir ceinture noir 4ème dan en mauvaise foi ...

Old school climbing !!
Old school climbing !!

Mais revenons à nos moutons : la paroi rouge d’Archiane, monument notoire de la grimpe old school. Tentée il y a déjà cinq ans, je restais sur un goût d’inachevé et même de pas commencé. En effet, suivant au pied de la lettre les indications du topo, je m’étais assez rapidement trouvé au pied de L0 par gravité, ratant le premier spit censé être invisible. L’occasion de signaler que le Duhaut est tout juste bon à démarrer un feu de cheminée … Et encore, il est tellement peu précis qu’il risquerait de foutre le feu à votre baraque ! Bref, le pierrier avalé, nous attaquons la vire où je passe un sale quart d’heure. Enfin la fissouille, j’attaque, petite fessée : le diesel met toujours un peu de temps à chauffer. La suite est démente et on se régale. Quel gaz, quel cadre, archiane est un must absolu. Summit, X-trem check, sieste …

Old school climbing !!
Old school climbing !!
Old school climbing !!

Une petite douche sur le parking et nous voilà bientôt confortablement attablés à un restaurant. Un contraste qui aurait surement plu au garde-barrière d’Argonay. Mais le lendemain, impossible de grimper pour ma pomme, trop mal au pied. J’assure donc le Suisse à Orpierre, terre de villégiature du Rolex climbing group. Bon, comme il fait moche celui-ci ne m’en tient pas trop rigueur. L’occasion aussi de flâner sur les départementales drômoises. Toujours Inter en fond sonore. Cohen se fait malmener par un gars. Un tueur, le genre de mec qui de décoche une première balle à 240 à l’heure, morceaux choisis :

 

« Soit je ne pas été clair soit vous ne m’avez pas écouté »

« Vous n’avez rien compris »

« J’aurais volontiers donné une réponse s’il y avait eu une question ! »

 

Jeu set et match. Cohen est complètement à la ramasse, on l’a connu plus affuté ! Mais qu’est ce t’as fait hier soir Patrick ? T’avais bu ??

On débarque à Sainte Baume (où ça ?!) à 17h58 dans le bar PMU du coin, un sérieux de 16 à la main, on est fin prêt pour le match. Début besogneux de l’équipe de France et rapidement un but allemand. Un but à la Dugarry. Le mec, on lui tire dessus, il regarde pas les cages mais te mets quand même une transversale rentrante : un vrai scandale ! Malgré de belles occases, l’équipe de France termine son mondial ce soir et ça, ça nous met le Greg de mauvaise humeur !!

Old school climbing !!

Sainte Baume donc. Et oui, le pic Bertagne justifie à lui seul ce petit crochet de 300 km, un truc qui sort complètement de nulle part, un peu comme si tu te disais, tiens j’irais bien chercher les croissants à Grenoble ce matin. Enfin, c’était sur la to-do list et j’avoue aimer découvrir de nouvelles parois. L1 met dans le bain, les pitonnages et dépitonnages ont un peu transformé le caillou comme dans serenity crack: un 6b qui masse à froid et qui demande un peu d’énervement car malcommode au possible. Le reste de la voie est austère mais classe avec de beaux passages à protéger. Chapeau aux ouvreurs pour un truc qui doit dater des années 40 !

Old school climbing !!
Old school climbing !!

Après cette parenthèse sudiste, retour dans le 38 et calage sous le Gerbier pour varapper Coran Alternatif. On croyait à une voie un peu plus reposante, ben c’est raté ! Tiens ça paye pas de mine sur le papier, mais une voie rugueuse qui envoie bien et sur des spits de 8 plus tous jeunes. Au retour, nous échangons avec un ancien :

 

"ça doit avancer tout seul des jambes comme ça ? qu'il me dit.
- non pas vraiment ...
- on échange ??
- pas sûr que vous y gagniez !"

Old school climbing !!

La grimpe à l’ancienne, c’est les avantages de l’alpi sans se lever à point d’heure. Cogiter dans les longueurs, gérer la sécurité … ou son absence. Bref, arriver au relai et se dire qu’il est des quarts d’heure plus intenses que d’autres !

Old school climbing !!
Old school climbing !!
Old school climbing !!

Rédigé par Fabrice

Publié dans #grimpe

Repost 0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article

Le suisse 30/07/2014 07:05

Vive les SmartPHone. Je sens qu'on est en train de lancer le selfie timbre, ça va cartonner dans un temps certain.
On aime bien les articles montagne plaisir !

montagneplaisiraddict 10/07/2014 14:51

Oh le paye ta geule collector !!!!

bibi 10/07/2014 15:10

Une fonction tout à fait truculente du smartphone suisse !!