Calcaires d'altitude dans la Yote !

Publié le 18 Juillet 2011

Encore pas bien d'aplomb, il faut remettre les projets de montagne à plus tard. Direction la Haute Savoie avec Luxis, toute proche de la croix de fer pour un retour dans ce coin bucolique au calcaire d’exception. L’approche commence bien avec un joli chrono pour monter au refuge. Ensuite, c’est la faille temporelle : lecture de carte aléatoire, vire herbeuse mouillée expo 4. Ce n’est donc qu’à 13h que GM clippe le premier point dans un froid intense et sous les nuages. Le grand beau dans le 74, ça reste quelque chose de conceptuel difficile à expliquer aux gens du Sud …

 

dans-la-yote 5848

 

Compact le caillou, non ??

 

dans-la-yote 0648

 

Last pitch. C'est moi ou GM a trois mètres de mou dans les mains et ne regarde pas ??

 

La grimpe est diablement soutenue, technique et variée. Seul un vilain (car non vuté) pas de 7a+ vient briser l’homogénéité de ce superbe ensemble. Le temps passe, les nuages finissent enfin par se dissiper, changeant l’ambiance du tout au tout. La fameuse vire devient tout de suite plus aimable et la prestation de quelques chamois nous rappelle que l’exposition est un concept difficile à expliquer à des animaux plus qu’habiles et sans cervelle ;)

 

dans-la-yote 5860

 

Une de plus !! Et une de moins comme dirait l'autre ...

 

P1010884

 

Mais où est Morelli ?? Perdu sur cette vire à chamois ...

 

P1010887

 

Bande de frimeurs !! 

 

Retour paisible et rapide au van pour la soirée. Calés dans un pré, on est plus que bien ! Le bivouac prend une toute autre dimension dans ces conditions : tip top :)

 

dans-la-yote 5866 

  En terrain un peu plus hospitalier ...


Samedi, découverte des rochers de Leschaux avec la raphayon. Un petit vent frais balaye la paroi … On ne sait plus vraiment quelle est la saison ; été, automne ? Après une pause contemplative, il faut se résoudre à l’action. Les deux premières longueurs sont le théâtre d’un sacré combat. A froid et dans le froid, il faut garder son sang … froid, car ça engage pas mal avec quelques sections en rocher douteux. La suite se calme et se couche légèrement. Le soleil commence enfin à faire son boulot : on est tout de suite mieux !

 

dans-la-yote 0687

 

Du calcaire de premier choix ...

 

dans-la-yote 0691

 

... pour de la grimpe pas donnée !!

 

Encore quelques très belles longueurs de parcourues lors de cette tournée. A la descente, nous en profitons quand même pour coincer un rappel, histoire d’égaliser le taux de stress de ces deux jours. Retour au van et petite sieste à l’arrière, bercé par les petits couinements d’Albert, comme sur un bateau. Le soir, nous découvrons enfin et sans trucage, la progéniture de GM. Demain sera pluvieux, la grasse matinée tant rêvée, bien méritée …

Rédigé par Fabrice

Publié dans #grimpe

Repost 0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article

Chamoile 28/07/2011 14:32


Les chamois sur la vire, ça doit être des femelles...


gm 20/07/2011 16:08


La videosurveillance en action sur MP !
Bon, il y a un effet d'optique qui fait qu'on ne voit pas les 4m entre moi et le rocher, longe oblige...
GM


Cervelle de chamois ! 19/07/2011 11:20


Preum's ;-)